Centre Résidentiel Communautaire

Critères d’admission :

  • se montrer motivé à travailler sur sa dynamique et les facteurs contributifs à sa criminalité ;
  • s’impliquer dans la vie communautaire du CRC (entretien, éthique, collaboration);
  • être référé par un agent de libération conditionnelle via une demande d’enquête communautaire;
  • Clientèle francophone (dossier en français)
  • Accepter de transmettre l’information relative à son état de santé et à la médication prescrite conséquemment.

Critères d’exclusion :

  • Cas psychiatriques lourds ou non stabilisés
  • Un handicap physique important
  • Problématique sexuelle non-traitée

 

Centre Multiservices

Clientèle provinciale : Critères d’admission :

  • Être motivé à travailler sa dynamique et les facteurs contributifs à sa criminalité
  • S’impliquer dans la vie communautaire du CMS (entretien, éthique et collaboration)
  • Être référé par un agent des SCQ
  • Clientèle francophone (dossier en français)
  • Accepter de transmettre l’information relative à son état de santé et à la médication prescrite conséquemment.

Clientèle provinciale : Critères d’exclusion:

  • Cas psychiatriques lourds ou non stabilisés
  • Un handicap physique important
  • Problématique sexuelle non-traitée

 

Clientèle fédérale (santé mentale): Critères d’admission :

  • Personne souffrant d’un trouble de santé mentale grave avec épisodes psychotiques
  • Plan de sortie sur le territoire de Laval
  • Fait l’objet d’un suivi SSME/CRSM/SSMC ou CCC Martineau lors de son incarcération et/ou à fait l’objet de visites répétées à l’urgence psychiatrique
  • Présente des déficits fonctionnels importants au niveau des activités de la vie quotidienne (AVQ), du maintien d’un réseau social, de l’emploi.
  • Éprouve de la difficulté à vivre de façon autonome dans la communauté
  • Peut avoir des problèmes de comorbidités : alcoolisme, toxicomanie, judiciaire, itinérance
  • Motivé à s’impliquer dans un suivi criminologique
  • Intérêt à s’investir au plan occupationnel
  • Répondre aux critères de référence du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval (CISSSL)

Clientèle fédérale (santé mentale): Critères d’exclusion :

  • Déficience intellectuelle au 1ier plan
  • Refus de traitement
  • Trouble de la personnalité sévère au 1ier plan
  • Lien actif avec le crime organisé
  • Dossier dont la langue de traitement est en anglais
  • Handicap physique important
  • Problématique sexuelle non-traitée

 

Clientèle fédérale (appartement supervisé): Critères d’admission :

  • Avoir ciblé des objectifs personnels et être motivé à les concrétiser, et ce, avec un échéancier réaliste et adapté.
  • Vouloir développer ou se réhabituer à gérer les diverses responsabilités avec lesquelles il faut composer dans la vie
  • Viser l’acquisition d’une stabilité dans ses diverses sphères de vie.
  • Faire preuve d’ouverture à l’intervention.
  • Clientèle francophone (dossier traité en français).

Clientèle fédérale (appartement supervisé): Critères d’exclusion :

  • Cas psychiatriques lourds ou non stabilisés
  • Un handicap physique important
  • Problématique sexuelle non-traitée

La personne détenue doit rencontrer son responsable en établissement (agent de libération conditionnelle pour le client purgeant une sentence fédérale et agent du service correctionnel pour un client purgeant une sentence provinciale) afin de lui faire part de son projet de sortie à l’effet de vouloir séjourner à la Résidence Carpe Diem. À partir de ce moment et selon l’admissibilité du client, le processus d’étude de candidature en vue d’une admission est mis de l’avant et suit son cours selon les particularités des services correctionnels.

À noter que chaque demande d’admission est traitée avec importance, équité et professionnalisme. L’étude de chaque candidature tient évidemment compte des critères d’admission et d’exclusion de notre résidence. Advenant notre intérêt à accepter un cas figurant dans nos critères d’exclusion, un membre du Conseil d’administration est alors consulté en tant que membre citoyen.

Les résidants ont le privilège de recevoir leurs visiteurs de 17 heures à 21h30 en semaine et de midi à 21 h30 la fin de semaine

Au cours de la première semaine de séjour le résidant bénéficie de sorties graduelles en regard de son statut et de ses conditions de remise en liberté. Par la suite, le résidant doit réintégrer la résidence sur semaine à 23h00 et la fin de semaine à 02h00, et se conformer à ses conditions particulières.
Il y a certains résidants qui doivent respecter un horaire particulier en fonction de leurs statuts et/ou conditions de remise en liberté. Des permissions de fin de semaine sont octroyées aux résidants de manière graduelle. Ces permissions sont méritoires en fonction du cheminement du résidant. À noter qu’hebdomadairement chaque résidant est tenu de passer une soirée obligatoire au centre et cela pour la durée de son séjour.
Considérant le statut de la clientèle, en tout temps, chaque résidant doit signaler ses déplacements par le biais de la fiche de mobilité. Chaque résidant doit inscrire sur la fiche de mobilité tous ses déplacements même les plus minimes, par exemple: une marche, une course au dépanneur… Les indications doivent être complètes

Le centre possède des chambres à occupation simple et double qui sont attribuées par ancienneté.